L’oeuvre de la semaine#16 : Vue de nuit, Anna Mindszenti Calisch

Vue de Nuit, Anna Mindszenti Calisch

Huile sur toile, 100x100cm, 2016

Comme surgie de nul part, cette figure fantomatique et irréelle semble tenter de s’échapper de quelque chose qui nous est invisible. Fuit-elle ses propres tourments, ses peurs les plus profondes ? Telle une photo qui serait en train de se révéler devant nos yeux, on a l’impression que c’est une image prise sur le vif dans un mouvement de fuite. Pourtant c’est une peinture à l’huile. Par cette technique, l’artiste Anna Mindszenti Calisch amène épaisseur, flou et incertitude mais surtout questionnements.  Que fait cette figure d’une blancheur lumineuse dans une pénombre pareille ? La nuit. Lieu de toutes les angoisses où les ombres deviennent mouvantes et bruissantes. Ces dernières vibrent sur sa toile comme résonant à nos propres appréhensions projetées sur ce corps sans forme définie.  Entre photo et peinture ;  lumière très vive et nuit abyssale. Face à notre propre obscurité muette, on imagine  une nuit frémissante, haletante mais surtout engloutissante. Ce corps a demi consumé et dévoré par la pénombre n’est-il pas ce qu’il reste de l’âme du sujet capturé par cette peinture charbonneuse et cendrée ? Echappant à lui-même il nous laisse seul face à nous-même, perdu dans cette nuit infinie pleine de torpeurs. Anna Mindszenti Calisch par sa technique, magnifie l’obscurité et sa pénombre tout en leur incorporant la dangerosité de l’inconnu, de nos peurs, de la vie.  Le jour surgira t-il de nouveau ? Ou alors, est-ce un rêve cauchemardesque surgissant de notre inconscient pour mieux nous hanter ? Arrêt sur image, le temps semble à toujours être bloqué par la poix de la nuit.

 Pour vous abonner c’est juste ici : 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail
Facebooklinkedin

2 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *