L’oeuvre de la semaine#8 : François Fries

Glissements du plaisir sur toile de lin, François Fries

Acrylique sur toile 146 x 114 cm – 2013

Les remous d’une mer agitée, les couleurs qui s’entrelacent dans une pierre minérale ou encore des montagnes enneigées qui fondent ; cette peinture abstraite de l’artiste François Fries  nous plonge dans les méandres de notre imaginaire.  Ces différentes teintes de bleus nous amènent dans un monde marin où l’écume danse avec la vague, où les tréfonds de l’océan  semblent sans fin. Dans cette oeuvre abstraite et ainsi libre d’interprétation, les images s’enchainent rapidement.  Comme un kaléidoscope que l’on tourne, cette peinture est telle  la capture d’une de ces images mouvantes et indéfinies  ;  la seconde d’après tout disparait. Des endroits calmes  comme des bulles d’air qui nous permettent d’inspirer pour ensuite retourner dans cette peinture tumultueuse. Inspiration, exploration, cette peinture permet les deux. Des couleurs qui dégoulinent, qui se mêlent et fusionnent pour former cette toile tourbillonnante. Faisant partie de la série “Glissements du plaisir sur toile de lin“, on voit que le plaisir de la peinture perle sur cette toile. L’artiste expérimente, peint rapidement – en une journée souvent – éprouve la peinture, se hasarde dans les aléas et questions de cette dernière. Il surgit de tout cela un univers pictural dense, mystérieux, fluide et inquiétant. Entre recouvrement et effacement, couleurs statiques et coulures mouvementées, la peinture de l’artiste n’est qu’ouverture sur une vaste contrée qu’est l’imaginaire.

Pour recevoir tous les nouveaux articles : 


Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail
Facebooklinkedin

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *